L'histoire du caftan Marocain

Bahaar s’inspire de la culture vaste du Maroc. Artisanat, couture, et architecture sont les piliers sur lesquels la marque se base pour créer ses pièces.

Si les caftans Ines, Maya ou Yasmine ont été nos best-sellers, c’est grâce à la beauté et l’authenticité du caftan marocain d'où nous avons puisé notre inspiration.

 Nous vous invitons à (re)découvrir l’histoire ancestrale du caftan marocain et de sa particularité dans chaque région du Maroc.

  • L’histoire du caftan  

Après avoir fait son appartition dans la perse Antique, le caftan a été introduit au Maroc à la fin du XIème siècle grâce à l’héritage des Andalous installés au Maghreb.

Connu pour être un symbole de richesse, le caftan était autrefois porté par des hommes, pour enfin devenir une tenue de cérémonie qui symbolise l’élégance de la femme marocaine.

Taillé dans de belles matières, les grandes régions du Maroc ont su se l’approprier de différentes façons ;

LE CAFTAN DE TÉTOUAN 

 

De tradition Andalouse, proche des montagnes, les femmes confectionnent le caftan dans un velours épais et chaud. Il a la particularité d’avoir des boutonnières des deux cotés, ce qui permet de mettre en valeur le gilet du dessus.

LE CAFTAN DE FES

Ville ancienne et aristocratique, les caftans fassi sont taillés dans du brocart, de la soie naturelle ou brochée ou meme du velours. Des broderies en fil d’or ou d’argent viennent ornées l’encolure, les manches et les épaules.

LE CAFTAN DE RABAT

Il fait son apparition vers le début du XXe siècle. Il se caractérise par des manches étroites et une coupe près du corps, il a rapidement été adopté par les citadines car il se porte facilement sous la jellaba.

 

 

 Source : " L'histoire complète du caftan marocain, des Almohades à nos jours" The Moorish times

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés